ANNEE PASTORALE 2013-2014 : "CATECHESE ET CEB, LIEUX DE LA NOUVELLE EVANGELISATION"
News Flash Globe
 Accueil         Paroisse en ligne  
 
 
 Aujourd'hui, Mercredi 01 Octobre 2014.  Fête de la St(e) Rémi
Pray - Station


Prions pour...
Kouassi Marius Trésor
  Action de grâce à Dieu pour tous ses bienfaits. Demander aide, assistance et protection pour moi et ma famille et pour le bon déroulement de mes compositions.
 
  Envoyer une intention
  Intentions de la semaine

Connaître & Comprendre
CLIQUEZ ICI
Voici ta Mère

Cliquez-ici

Pour mieux vivre
Rions un peu

Site de La Communauté Missionnaire de Villaregia

Document sans titre
Tchatchons-en...
LA POSITION DE L'ÉGLISE SUR :
Que retenez vous du feu Président Gabonais, Omar Bongo Ondimba, qui a gouverné pendant près de 42 ans le Gabon ?
L’Eglise, experte en humanisme s’incline devant la mémoire du feu président, Omar Bongo Ondimba et soutient dans la prière, la douleur de sa famille et du peuple gabonais. Que retenons-nous de cet homme ?

Il reste un personnage énigmatique de la classe politique. Sa vie religieuse tumultueuse en est une illustration. Baptisé en 1968, dans le but de rencontrer le Pape VI, il regagne l’Islam un peu plus tard plus pour avoir bonne image devant les magnats du pétrole.

L’essentiel des commentaires suscités par sa mort sont en général orientés sur la trop longue période de son règne estimée à près de 42 années ! Ce qui remet en cause la notion d’alternance démocratique défendue par la doctrine sociale de l’Eglise. Comment Omar Bongo a pu se maintenir si longtemps au pouvoir sans écorcher la démocratie ? Lui-même l’affirmait en 1982 « la démocratie ne nous intéresse pas », comme pour fermer la bouche à toutes les critiques. Car il sera plébiscité trois fois à plus de 90% des suffrages exprimés, avant de s’ouvrir à la concurrence à partir de 1993, malgré quoi il reste chaque fois élu. Pendant que nombres de ses opposants meurent assassinés.
Bras séculier de la françafrique, il sera le médiateur par excellence dans le règlement des conflits en Afrique. Sa gouvernance sera minée des scandales financiers sans pour autant entaché sa notoriété dans son pays et dans le monde.

Fondé pour l’essentiel sur les ressources de la sylviculture et du pétrole, Omar Bongo laisse un Gabon économiquement vulnérable et fortement dépendant sur le plan alimentaire.

Mais les plus grandes inquiétudes présentes sont plus portées sur sa succession que sur les problèmes socioéconomiques. Avec la poussée d’adrénaline engendrée par l’annonce de sa mort à l’expérience des situations similaires désastreuses qu’ont connu des pays en Afrique.

Dieu soit loué, les gabonais sont sur la bonne voie pour une transition réussie après que la présidente du sénat ait pris les rênes du pays selon la procédure légale, le temps d’organiser les prochaines élections présidentielles. Même si des appréhensions subsistent quant aux besoins des autorités de prolonger le délai prévu par la constitution gabonaise pour tenir ces élections et la trop longue liste de candidats dans laquelle le nom du fils du feu président reste déterminant.
L’Eglise dans sa démarche habituelle fondée sur le pardon exhorte vivement le peuple gabonais à tourner la page, en évitant de remuer le passé, mais plutôt d’en garder les leçons, dans l’unique but du développement authentique de leur pays, en prenant les voies de la démocratie et de la bonne gouvernance, dans le respect des droits de l’homme.
Dieu bénisse le peuple gabonais.

Merci et à la semaine prochaine!!

 

 


 
Bibliothèque de St Laurent

Communautés Ecclésiales
de Base


Goutte de Lumière

Paroles de vie

Socio_p@roisse
- Foi et société
- Activités
- Ecole du magistère
- Magistère de l'Eglise Ivoirienne

Newsletter
Inscrivez-vous!
Entrez votre e-mail svp:
 

Liens Utiles
|Accueil | Contact| Notre charte | Mentions légales | Equipe Site |
© 2007 Paroisse St Laurent Yopougon- Kouté Abidjan, Côte d'Ivoire. 23 45 17 36